Elles prennent la parole : Espace Line, un concept innovant et mobile

Offrir un service de qualité à vos clients, c’est bien. Mais le lui offrir où il veut, qu’en pensez-vous ? C’est le principe d’Espace Line, un autobus comparable à un petit appartement de 30m2 adaptable à toutes les envies. Nous avons échangé avec Aline Logie sur sa vision de entrepreneuriat et son expérience à la tête du bus Line.

Aline, pouvez-vous me parler un peu des créatrices d’Espace Line et du concept ?

Derrière Line se cachent deux co-fondatrices : je suis Aline, j’ai 27 ans. Je suis titulaire d’un master en communication événementielle et je m’occupe de la gestion commerciale et opérationnelle de Line. J’ai créé l’entreprise avec Noëline Clavier, 28 ans. Elle est ingénieure de formation. C’est elle qui s’occupe de l’orientation stratégique et du développement.

Espace Line se privatise, s’anime et se personnalise comme un espace événementiel… sauf qu’il est sur roues ! Il se déplace dans les endroits pertinents et choisis en fonction du message que la marque souhaite transmettre. Nous recevons surtout des entreprises qui travaillent dans la mode, la beauté et le lifestyle.

Le bus est également un support de publicité mobile : on adhésive le bus, il est totalement modulable et se transforme au gré des marques qu’il accueille. En stationnement, en circulation… Peu importe, il fait les deux !

Quels ont été les leviers qui vont ont permis de créer Espace Line ?

Un bon timing et une bonne rencontre : Noëline et moi sommes amies d’enfance. Nous nous sommes perdues de vue puis retrouvées, réunies par l’envie d’entreprendre.

Nos proches ont été très encourageants : nous étions jeunes, nous n’avions donc pas de crédit, pas d’enfant, etc.

Le concept d’Espace Line est né à l’incubateur de l’EMLyon.

Nous faisons également partie du Réseau Entreprendre, et avons obtenu la bourse French Tech de la BPI dans la catégorie innovation d’usage et marketing.

Grâce à Ulule, nous avons pu récolter 12 000 € suite à notre campagne de financement participatif.

Quelles étaient vos craintes au départ ? Votre jeune âge et le fait d’être des femmes vous ont-ils particulièrement effrayées ?

Ma crainte à moi, c’était le changement, l’inconnu. Et puis au final, j’ai fini par trouver ça très motivant.

J’étais bien plus effrayée par mon âge à vrai dire. Mais les gens que nous avons côtoyé depuis la création d’Espace Line ont su se montrer bienveillants. Le fait d’être une femme ne m’a pas dérangé au premier abord. C’est quand j’ai commencé à acquérir de l’expérience que j’ai remarqué que ça pouvait être parfois plus compliqué que ce que je croyais.

Des conseils à donner aux jeunes femmes souhaitant se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Un mot : osez ! Faites-vous confiance, c’est important, et saisissez les opportunités.

Soyez préparées également. Ça peut prendre du temps, et tout ne fonctionnera pas toujours comme prévu.

 

Crédits photos : Maud Villa et Cillia Ciabrini

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *