Franca Sornin : « Les jeunes béninois ont un réel esprit novateur »

Mécène de l’association Alliance Actions Afrique depuis 2016, Attestation Légale est heureuse de vous présenter Franca Sornin, fondatrice, directrice et vice-présidente d’Alliance Actions Afrique, cette structure qui agit au Bénin à travers trois missions principales. 3A appuie des programmes d’éducation, favorise l’accès à la formation professionnelle et soutient l’esprit d’entreprendre.

 

Bonjour Franca Sornin, avant de commencer, pouvez-vous nous raconter comment vous est venue l’idée de cette association ?

Je suis une ancienne DRH (NDLR : Directrice des Ressources Humaines) et j’ai œuvré dans différentes structures comme la banque, l’industrie ou l’informatique et à un moment donné, je me suis posé la question sur le sens que les entreprises recherchaient. De quelle manière pouvait-on travailler sur les valeurs et surtout comment on pouvait les incarner ? A partir de cette réflexion, je souhaitais associer le monde économique à travailler sur des modèles solidaires.

 

Racontez-nous comment tout a débuté ?   

J’ai eu l’opportunité de venir au Bénin dans le cadre d’une mission humanitaire et c’est à ce moment-là que j’ai rencontré des personnes qui travaillaient dans le registre des compétences ici au Bénin. Lorsque je suis revenue en France je me suis dit « je sais ce que je veux faire. Je voudrais travailler avec des entrepreneurs Français et Béninois pour agir sur leur implication dans des projets sociaux et solidaires ».  C’est ainsi qu’est née l’association Alliance Actions Afrique.

 

 

Concrètement comment vos actions se matérialisent-elles sur le sol béninois ?

Nous avons développé trois partenariats avec des institutions au Bénin qui travaillent sur le registre de l’insertion professionnelle. Nous sommes très satisfaits de cette collaboration, à tel point qu’on continue à réaliser chaque année en juin des rencontres internationales sur l’entreprenariat et la formation en regards croisés après deux éditions réussies (NDLR : Benin 2017, France 2018), la troisième se déroulera à Cotonou Bénin en collaboration et avec le soutien de l’ambassade de France au Bénin

 

Combien d’entreprises mécènes sont présentes à vos côtés comme Attestation Légale ?

Aujourd’hui une dizaine d’entreprises nous font confiance et parrainent des étudiants au Bénin. Ces entrepreneurs nous rejoignent pour différentes raisons. D’abord ils sont motivés à l’idée de transmettre et partager avec un futur entrepreneur leur expérience. Ensuite ils sont souvent en recherche de sens et découvrent à travers ce partenariat un sentiment d’utilité. Ce n’est pas que dans un sens mais bien à double sens. Ils reçoivent en donnant.

 

Pouvez-vous nous dire deux mots sur l’évènement Regards Croisés ?

Nous avons mis en place l’évènement « Regards Croisés Entreprenariat et Formation France – Bénin » qui porte sur l’entreprenariat et la formation professionnelle. Nous avons des étudiants béninois et entrepreneurs béninois qui sont d’ailleurs venus à Lyon l’an dernier pour la 2e édition. Et parmi ces étudiants nous avons une étudiante qui a continué son expérience en France en allant vivre un mois de stage dans une entreprise qui exerce l’activité qu’elle souhaite mettre en place au Bénin. Nous offrons à ces étudiants la possibilité de repartir enrichi par une belle expérience à l’étranger.

 

Avez-vous d’autres anecdotes comme celle-ci ?

Il y en a beaucoup ! Mais j’ai en tête l’exemple de Florida qui était dans un foyer. C’est une élève qui faisait partie d’un programme de renforcement. Elle partait de très loin et grâce aux dons que nous avons reçus, notre association a pu mettre en place des actions d’appui et de soutien scolaire pour des jeunes comme Florida. Aujourd’hui elle a passé son bac ES et l’a reçu avec mention. Elle va pouvoir accéder à une école de commerce avec cursus entrepreneurial. C’était un beau challenge, nous y sommes parvenus.

 

Après 3 ans d’existence quel bilan tirez-vous ?

Je suis ravie de cette expérience que je partage avec le Bénin. Pour le moment nous agissons ici mais si notre collaboration continue à se développer, nous interviendrons dans d’autres pays d’Afrique. C’est pour cette raison que nous nous appelons Alliance Actions Afrique et le Bénin reste le pays pilote.  

 

Chaque année l’association recherche de nouveaux parrains pour ses jeunes et futurs entrepreneurs. Si vous souhaitez vous investir dans un projet solidaire, n’hésitez pas à rentrer en contact avec Franca Sornin.

 

Je souhaite faire un don

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *