La responsabilité sociétale chez Attestation Légale

A vouloir combattre les devoirs et responsabilités des entreprises vis-à-vis de ses parties-prenantes, nous avons voulu savoir, chez Attestation Légale, comment la RSE (Responsabilité Sociétale) se caractérise.

Rappelons-le, la RSE résulte de la mise en œuvre dans l’entreprise des concepts de développement durable qui intègrent les trois piliers environnementaux, sociauxet économiques.

Découvrez dans cet article, le témoignage de Gudrun, collaboratrice Attestation Légale depuis 5 ans. Chargée de clientèle, elle a choisi de s’investir également dans les actions nécessaires en interne sur ces différents sujets : entreprise partagée, développement durable, etc. Elle vous dévoile en toute transparence les actions et les axes d’amélioration de la RSE chez Attestation Légale.

Bonne lecture.

Gudrun, peux-tu te présenter à notre communauté ?

Je m’appelle Gudrun. Je travaille chez Attestation Légale depuis septembre 2015. A mon arrivée, j’étais en charge de la gestion des grands comptes des Entreprises de Travail Temporaire. J’ai ensuite travaillé au Service Clients, puis j’ai rejoint le pôle International afin de lancer la solution  OnceForAll en Allemagne

Lorsque les bureaux ont été transférés à Berlin, j’ai naturellement repris ma place au Service Clients pour traiter les commandes de Kbis de nos clients et les accompagner le cas échéant. 

 

Pourquoi as-tu choisi de t’investir sur les sujets de RSE au sein d’Attestation Légale ?

J’œuvre depuis longtemps pour réduire l’impact écologique au sein d’actions collectives dans mon entourage. Quand je suis arrivée chez Attestation Légale il y a 5 ans, j’ai constaté à quel point les gestes basiques d’économie d’énergie et de tri des déchets étaient loin d’être des préoccupations. 

 

Comment vous êtes-vous lancés dans ce projet ?

Avec quelques collègues aussi motivés que moi, nous avons répertorié dans un premier temps toutes les pistes d’amélioration pour réduire notre impact écologique.

Pour compléter notre analyse, Attestation Légale a fait réaliser un diagnostic par le Cabinet ESSENTIEL en 2016 qui préconisait déjà plusieurs axes d’amélioration dans les domaines comme :

  • La qualité de vie au travail
  • Le développement durable
  • La gouvernance
  • L’intégration sociétale

Pour commencer, nous avons revu les bons gestes autour de la réduction et du tri des déchets, remplacé les gobelets en plastique par des bouteilles et des gobelets personnalisables.

Au niveau des impressions, des efforts ont été faits : impression en éco (moins d’encre utilisée), recto-verso, noir et blanc automatique.

Puis, lors des réaménagements des locaux, nous avons revisité l’usage des espaces et valorisé les initiatives pour améliorer le bien-être au travail, tant par des moyens de détente dans la salle de pause, de douches pour les sportifs, qu’en termes de mobilier.

Enfin, des crochets pour vélos ont été installés à l’entrée des locaux pour encourager les déplacements doux. Nous avons d’ailleurs participé à deux reprises au challenge mobilité interentreprises.

 

Suite aux premières actions menées, as-tu constaté des avancées, des changements de comportements de la part des collaborateurs ?

Dans une entreprise qui est en constante croissance, il est compliqué de faire adopter des règles ou des bonnes pratiques en termes de RSE.  

En passant d’un effectif d’une start-up d’une vingtaine de salariés en 2015, à près de 80 collaborateurs actuellement, le sujet de la RSE et les principes de l’entreprise partagée doivent être constamment revisités

Pour améliorer la cohésion entre services, des espaces ont été initiés, comme des petits déjeuners thématiques pour échanger sur nos pratiques. Nous avons également défini de nouveaux formats concernant nos réunions plénières mensuelles qui nous incitent à nous interroger sur nos valeurs.

Des initiatives en termes de bien-être au travail ont aussi vu le jour grâce à une cagnotte dédiée à ces usages, comme des ballons de gym et un espace de repos individuel .

Néanmoins, l’enquête QVT (Qualité de Vie au Travail) menée chaque année par le cabinet indépendant Service&Sens montre que nous devons encore faire des efforts sur les questions de l’environnement.

Attestation Légale a donc décidé de me confier la gestion du projet RSE que je mène désormais 5 heures par semaine.  

 

Quels axes d’amélioration à apporter ?

Afin d’améliorer notre RSE, notamment sur la partie développement durable, nous avons noté plusieurs sujets à traiter dans les prochains mois.

Concernant le tri des déchets, nous allons affiner nos cahiers des charges auprès des prestataires de service car nous constatons que les bons gestes de tri et d’utilisation des contenants réutilisables ne sont pas encore intégrés par tous.

Pour continuer à limiter l’utilisation de papier et d’encre, nous allons travailler sur l’élaboration de nouveaux indicateurs pour mieux maitriser notre consommation.

Nous devons également continuer de sensibiliser les collaborateurs sur les économies d’énergies pour inciter aux gestes basiques d’éteindre les lumières et les ordinateurs allumés en permanence. Nous devons donc encore mener des actions sur ce sujet.

Enfin, pour améliorer la cohésion entre les services,  nous allons réfléchir à de nouveaux moyens pour cultiver ensemble les valeurs propres aux entreprises partagées.

 

Quelles sont les prochaines étapes en termes de RSE chez Attestation Légale ?

Suite au diagnostic réalisé en 2016 et à partir des premiers résultats observés, la prochaine étape est de définir les indicateurs qui permettront de nous fixer des objectifs clairs et ambitieux pour être en mesure d’évaluer la progression par rapport aux objectifs fixés tels que le tri, les déchets, les consommations de papier et des énergies, les modes de déplacement, le bien-être au travail et la cohésion.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *