La reprise de la filière BTP-Immobilier après la crise du Covid-19

Dès le début du confinement, BTP Consultants a mis à disposition des infographies relatant l’état des chantiers chaque semaine. Globalement, plusieurs chiffres sont à retenir quant à l’impact et à la reprise des activités de la filière construction

Etat des lieux

Au 4 avril 2020, plus de deux semaines après le début du confinement, 7,5% des chantiers étaient ouverts. Quelques jours après la fin du confinement, seulement 55,7% des chantiers sont ouverts, mais ce chiffre n’a fait qu’augmenter et aujourd’hui, quasiment 100% des chantiers ont repris..
Toutefois, ces infographies montrent que les marchés privés ont été plus impactés 48% d’ouvertures au 16 mai, contre 58% pour les marchés publics.
Source : BTP Consultants

 

Le guide OPPBTP

Ce guide publié en avril 2020 par l’Organisme Professionnel de Prévention du Bâtiment et des Travaux Publics, (OPPBTP) a permis de livrer aux entreprises de la filière de la constructions toutes les exigences sanitaires et organisationnelles pour la reprise des activités pendant la période du COVID-19. Ce guide avait pour objectif d’assurer la sécurité des employés et clients sur les chantiers.
Plusieurs éléments fondamentaux sont présents dans ce guide :

  • Le respect des gestes barrières et leur mise en application sur les chantiers (plan de circulation, marquage au sol, etc…)
  • La désignation d’un référent Covid-19 et le contrôle des accès aux constructions
  • La mise à disposition des éléments indispensables pour le retour sur les chantiers (gel hydroalcoolique, masques, gants, lunettes d protection, etc…)

Attestation Légale a décrypté le guide pour vous : découvrez en +

 

Les mesures de soutien mises en place

Le secteur du BTP étant l’un secteurs les plus touchés par le Covid-19, l’état a rapidement mis en place des dispositifs de soutien pour les entreprises, notamment pour les aides relatives au chômage partiel, qui a concerné 1,4 millions de salariés.
De plus, le troisième Projet de Loi de Finances Rectificatives (PLFR 3), va permettre de soutenir les carnets de commandes des entreprises et leur trésorerie, qui ont été très affaiblies par la crise sanitaire.
Ce projet (PLFR 3) va également permettre aux entreprises de moins de 50 salariés qui ont subi de grandes pertes de chiffres d’affaire, de bénéficier de remises de charges sociales des mois de mars à mai. Aussi, toutes les entreprises pourront mettre en place un plan de remboursement des charges sociales sur plusieurs mois.

Concernant la prise en charge des surcoûts directs, le Premier ministre à demander aux MOA de l’état de négocier avec les entreprises du BTP la prise en charge d’une partie des surcoûts liés à l’arrêt des chantiers ainsi qu’aux équipements indispensables pour garantir la sécurité des salariés.
Pour les surcoûts indirects, un comité de suivi va être créé afin de trouver des solutions aux pertes de chiffre d’affaires des entreprises.

D’ici septembre, un nouveau plan de relance de l’économie sera présenté, ce qui éclairera les entreprises sur les démarches à avoir et les aides auxquelles elles sont éligibles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *